31/07/2010

Brigitte Wieser, Paula Abouz, Jeanne Moreau: Lettre au Ministre

jeanemoreau2.jpg

Jeanne Moreau lit deux lettres écrites par deux femmes : Brigitte WIESER et Paula Abouz...


Monsieur le ministre,


De tout temp
s, l’une des caractéristiques fondamentales des êtres humains est qu’il se déplacent. Aujourd’hui 175 millions d’hommes et de femmes résident en dehors de leur pays d’origine.

Nous vivons dans un pays ou des gens ont tellement peur des policiers qu’ils sautent par la fenêtre pour leur échapper alors qu’ils n’ont rien à se reprocher. C’est arrivé six fois en trois mois et cela arrive encore. Ils étaient venus ici pour fuir la guerre, la répression ou la misère.
Leur seul tort c’est d’avoir eu le courage de tout quitter pour avoir une vie meilleure et au lieu de les aider, de les protéger, notre pays les pourchasse et les expulse.

J’ai honte et nous sommes certainement nombreux à avoir honte de cette violence quotidienne faite en notre nom aux étrangers.
Cette violence déshonore ceux qui la mettent en œuvre mais aussi ceux qui laissent faire et ceux qui se taisent.

Chacun devrait hurler en France et partout dans le monde pour que jamais nous nous habituions à l’inacceptable.

Chacun devrait hurler pour que notre société ne tourne pas définitivement le dos à la solidarité et à la fraternité. 

Brigitte Wieser

(extrait)

-----

Monsieur le ministre Hortefeux,


Il fait froid c’est l’hiver.
J’ai honte de ce froid, de cet hiver que vous vous acharnez à prolonger jusqu’à la vilenie.
Cela fait plus d’un an que jour après jour, ce froid et
cet hiver envahissent les villes et les campagnes de notre pays, autrefois pays d’espoir et de vie.

C’est en ma qualité de citoyenne française, plus que jamais attachée à la liberté, à l’égalité et à la fraternité que j’ai le devoir de vous rappeler que vous n’avez pas, Monsieur le ministre, le droit de vie ou de mort sur des hommes et des femmes ou des enfants qui travaillent, vivent, étudient ici en France, pays aujourd’hui déshonoré.

Ma honte et votre déshonneur, dont vous êtes l’un des grands responsables, deviennent plus profonds quand je me souviens de ce moment fraternel sur un quai de Marseille après la guerre en Algérie. Nous faisions file pour embarquer sur Al Jezair. Je me rendais dans ce pays. Devant moi un travailleur algérien revenait passer ses vacances au pays, il s’est retourné vers moi, a ouvert ses bras et m’a dit : « soyez la bienvenue en Algérie ! »

Monsieur le ministre, la honte est une affaire de cœur, le déshonneur une affaire civile. Je pense à ce monsieur algérien et j’ai honte, j’ai honte aussi pour vous qui refusez à son fils ou sa fille d’être mon voisin ou ma voisine.

Vous déshonorez à coup de furtives lois minables le sens de la République et de ma civilité
Je ne vous salue pas
Il fait très froid cet hiver 

Paula Albouz

(extrait)


http://www.facebook.com/video/video.php?v=1516839638824&oid=38761969298

http://www.senelaer.fr/tho mas/

http://www.youtube.com/watch?v=VRLM8n1KqWo

02:53 Écrit par Jacqueline de Cro dans France, Lettres ouvertes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voer sleutelwoorden in |  Facebook |

Commentaires

Jeanne Moreau est une actrice, chanteuse et réalisatrice française, née le 23 janvier 1928 à Paris en France. Elle est la première femme élue à l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France depuis 2000 (fauteuil créé en 1998 dans la section Création artistique pour le cinéma et l'audiovisuel).

Écrit par : Mork | 31/07/2010

Rappel de la constitution :

« Art. 1. - La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens SANS DISTINCTION D'ORIGINE, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

[...]

Art. 5. - Le Président de la République VEILLE AU RESPECT DE LA CONSTITUTION. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. [...] »

-----

Pour écrire au président :
http://www.facebook.com/l/34e60Fmm6IHdnhUJSoGZcB7C1xw;www.elysee.fr/ecrire/

Pour écrire au premier ministre : http://www.facebook.com/l/34e60Z8tCd4mu_BJJxxsY8V45dg;www.gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire

Pour écrire à tous les députés : http://www.facebook.com/l/34e60Ks_OoLDVQfYjh13jNHrS-A;etre-humain.net/deputes.txt

Pour écrire à tous les sénateurs : http://www.facebook.com/l/34e60U6imsqFoES2kNoLB1aIRLg;etre-humain.net/senateurs.txt

Écrit par : Mork | 01/08/2010

Les commentaires sont fermés.