24/09/2008

L'étouffement de l'affaire Zandvoort: Zoé Genot, députée fédérale


Question parlementaire

ZoeGenot.images---------- Forwarded message ----------
From: Jan Boeykens
Date: 24 sep. 2008
Subject: Marcel Vervloesem URGENT !
To: GENOT Zoe

Chère Madame Genot,
Chère Zoé,

Comme vous savez, Marcel Vervloesem commençe aujourd'hui à son 20ième jour de son grève de la faim en du soif (depuis un dizaine de jours, il boît quelques verres d'eau mais vous comprenez que c'est fortement insuffissament chez une grève de la faim).

Sa situation devient alors de plus en plus critique.

Il y a 2 jours, qu'enfin, Princesse de Croÿ (vice-présidente de l'asbl Werkgroep Morkhoven) et moi avons ont eu la permission de le visiter.
Dr. Gagliardi, un médecin italien, qui écrivait déjà à 26.8.2008 pour une permission de visite et Ingrid et Eric Riksen, le parents hollandais qui ont écrit à Marcel avec une copie de leur carte d'identité, il y a 10 jours, attendent encore pour la permission de visiter Marcel.

Est-ce que le courier de Marcel reste blocqué ?

C'est un vrai torture pour ces gens qui ont toujours cru en Marcel en le restent soutenir.

Marcel risque de tomber, chaque moment du jour, dans un coma diabétique d'ont il ne sortira plus et, si il sortira, il risque un endommagement cérébrale.

Comme vous savez, le Conseil Supérieur de la Justice constatait que les documents en décharge de Marcel, ont été volé de son dossier.
Le Conseil Supérieur de la Justice constatait aussi que les 7 cd-roms de l'affaire Zandvoort que le Werkgroep Morkhoven a envoyé en 1998 au Roi et qui ont été transmis par le Roi au procureur-général d'Anvers, ont été également volés.

Le ministre de la Justice, Jo Vandeurden, ne veut pas intervenir parce qu'il trouve que les vols font part de la 'procédure juridique' et il ne répondait pas mon lettre recommandé dd. 30 mai 2008 concerne ces vols qui, suivant d'un des membres de son cabinet, 'se trouve encore chez le chef du cabinet'.

Les vols des documents du dossier de Marcel et les vols des cd-roms au Cour d'appel d'Anvers n'ont rien à faire avec la 'procédure juridique' et tombe sous la responsabilité de ministre Vandeurzen.

Est-ce que vous voulez, comme vous avez promis, intervenir chez le ministre avant que Marcel est tombé en coma ?

Veuillez croire, chère Madame Genot, à l'assurance de toute ma considération.

Jan Boeykens,
Président du Werkgroep Morkhoven

Werkgroep Morkhoven vzw-asbl
Rue de Faider 10
1060 Saint-Gilles
(Belgique)
nr. 443.439.55
Tel: 0032 (0)2 537 49 97
WerkgroepMorkhoven@gmail.com
http://groups.msn.com/WerkgroepMorkhoven
http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/

PS. Comme vous savez, il y plus que six mois que Marcel Vervloesem a été invité par le Collège des procureurs-général à De La Haye pour un réunion concerne les cédéroms de Zandvoort. Le Collège prépare à ce moment un rapport de cette réunion et j'ai l'impression qu'on veut éliminer Marcel avant que ce rapport sorte.

Je vous envoie ci-joint une copie de ma lettre dd. 7.7.2008


Bruxelles, 7.7.2008

Madame Zoé Genot,
Députée fédérale, siégeant à la Chambre des Représentants
tête de liste ECOLO à la Chambre pour Bruxelles - Hal - Vilvorde

Chère Zoé,

Comme vous savez, Marcel Vervloesem a été condamné sur base d'un dossier incomplet à 4 ans de prison. C'est clairement une manière d'étouffer l'affaire Zandvoort, dont il est présenté comme le "chef", alors que sans lui, personne ne connaîtrait l'existence du réseau.

Nous avons aussi découvert qu'il n'y a pas de disparus que les documents et les témoignages du dossier de Marcel mais également 7 cédéroms avec les photos de Zandvoort que le Werkgroep Morkhoven avait transmit au Roi et que le Roi avait transmit via Tony Van Parys, en ce temps ministre de la justice, au procureur-général Christine Dekkers de la court d'appel d'anvers. Le conseil supérieur de la justice nous a confirmé ces vols.

J'ai alors écrit par lettre recommandé (avec avis de reception) au ministre de la justice Vandeurzen et au Roi lui-même. J'ai aussi écrit au Jacques van Ypersele, Tony Van Parys et les membres de la commission de la justice du sénat.

Ni van Ypersele, ni les membres du sénat ne m'ont répondu.Van Parys m'a répondu qu'il attend les 'résultats de l'enquête'. Je lui ai demandé quelle enquête parce que les enquêtes concernant les cédéroms Zandvoort et Marcel Vervloesem sont fermées. Van Parys ne m'a pas répondu.

L'avocat-général Marc Tack de la 14ième chambre de la court d'appel d'Anvers, lui aussi, a confirmé la disparition des cédéroms et en même temps, qualifiait le dossier Zandvoort avec 88.539 victimes (selon un rapport du police fédéral) de 'bulle crevée'.

Vous avez interpellé ministre Onkelinx sur l'enquête des cédéroms Zandvoort. Elle n'avait pas voulu répondre et qualifiait le dossier de 'dossier individuelle dont elle ne voulait pas donner de détails'.

Est-ce que vous pouvez interpeller Vandeurzen pour qu'il prenne ses responsabilités ?

Marcel, (qui vient de devenir grand-père pour la cinquième fois), a décidé, que s'il était enfermé, qu'il débutera directement une grève de la faim. Il y a peu de chance qu'il y survive. Son état de santé est alarmant. Non seulement cardiaque et lourdement diabètique, on vient de découvrir qu'on lui a caché un premier cancer il y a 3,5 ans à la prison de Turnhout. On lui avait dit qu'il ne pouvait pas faire de chimiothérapie à cause du diabète, mais il parrait que c'est un mensonge. Il a déjà eu deux métastases.

Nous pensons que les autorités belges ont l'intention, après la mort de Marcel, de fermer définitivement le dossier Zandvoort et de detruire les cédéroms en silence.

En l'attente de votre réponse, Jacqueline de Croÿ (Fondation Princesses de Croÿ et Massimo Lancellotti), se joint à moi pour vous rappeler notre meilleur souvenir,

Jan

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven

Werkgroep Morkhoven vzw-asbl
Rue Faider 10
1060 Saint-Gilles
Belgique
nr. 443.439.55
Tel/Fax 02 537 49 97
WerkgroepMorkhoven@gmail.com
http://groups.msn.com/WerkgroepMorkhoven
http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/

PS. Si vous êtes interessé: il y a quelques jours que Marcel a été invité par la justice à De Lahaye pour une audition concernant les cédéroms de Zandvoort.


Sites:
- http://www.zoegenot.be/CD-roms-pedocriminels-Onkelinx.html
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Ministre+Onkelinx+Zandvoort&btnG=Recherche+Google&meta=
- http://www.google.fr/search?hl=fr&q=affaire+zandvoort&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Gina+Bernaer+Pardaens&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&pwst=1&sa=X&oi=spell&resnum=0&ct=result&cd=1&q=Gerrit+Ulrich+Zandvoort&spell=1
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Jacobs+zicot+turnhout&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.janettseemann.info/ censuré en date du 1.8.2008: 'suspended, suspendu'
- http://www.lepeededamocles.info/ censuré en date du 1.8.2008: 'suspended, suspendu'
- http://www.droitfondamental.eu/
- http://antipedo.over-blog.com/15-index.html
- http://de-lachende-advocaat.skynetblogs.be/post/6142710/belgique-les-rapports-entre-la-mafia-et-la-p
- http://www.juliemelissa.be/ censuré: 'le serveur “www.juliemelissa.be” est introuvable'
- http://www.comites-blancs.be/plan.php3

Vidéos:
- http://www.dailymotion.com/alchimie33/video/x6idhy_marcel-vervloesem-petition-pour-sa_news
- http://www.youtube.com/watch?v=2PajOlfeLLY
- http://www.youtube.com/watch?v=KCdujI03CqU
- http://www.youtube.com/watch?v=MHJZZ9dtDw4
- http://www.youtube.com/watch?v=YFHui4vYaSI
- http://www.youtube.com/watch?v=LI-TTcN6Hrg
- http://www.youtube.com/watch?v=VY1Hl5rqZYE
- http://www.youtube.com/watch?v=etMKmCQmYDQ
- http://www.youtube.com/watch?v=GppAwZewpBo
- http://www.youtube.com/watch?v=tWGD-p4G95M
- http://www.youtube.com/watch?v=wtJbjXDo1fQ
- http://www.youtube.com/watch?v=iueMpyQhHyM
- http://www.youtube.com/watch?v=4EFm6dJt5So
- http://www.youtube.com/watch?v=2oUv-gb4ADg
- http://www.youtube.com/watch?v=tLuSGBjIsCo
- http://www.youtube.com/watch?v=7TcHFMgaHl0
- http://www.youtube.com/watch?v=EgNnpRyHwZk
- http://www.youtube.com/watch?v=eztlhl-CbQo
- http://www.youtube.com/watch?v=IkxpA35KBsY
- http://www.youtube.com/watch?v=H8Y-hQUeSxc
- http://www.blinkx.com/video/marcel-vervloesem-leader-du-werkgroep-morkhoven-r-sout-l-interdiction-de-distribuer-des-pamphlets/Ih3H8Z-C_iIcg9zlvGpB5A
- http://www.blinkx.com/video/action-werkgroep-morkhoven-dirrig-e-par-marcel-vervloesem-pamphletverbot/MXj28ouqkJmr-6-z7swbIw

Interview Marcel Vervloesem:
- http://video.google.fr/videoplay?docid=-2677403120088841377&hl=fr
- http://video.google.fr/videoplay?docid=7841199076199452674&hl=fr
- http://droitfondamental.eu/001-meurtre_d_un_hero_flamand_Jour_J-2-FR.htm


Ecrivéz à Marcel Vervloesem tant qu'il est en vie (de préférence, par lettre recommandée) et diffusez son adresse:
Write to Marcel Vervloesem as long as he is alive (registered mail is best) and forward his adress:

Gevangenis Brugge - Ziekenhuisafdeling
Kamer 3909
t.a.v. Marcel Vervloesem
Legeweg 200
8200 Sint-Andries - Brugge
(Belgique - Belgium)

Belgique - Belgium: Tel: 050 45 71 11 - Fax: 050 45 71 89
Europe : Tel: 0032 50 45 71 11 - Fax: 0032 50 45 71 89

06:27 Écrit par Jacqueline de Cro dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : etouffement affaire zandvoort |  Facebook |

Commentaires

Droit des prisonniers: prisonniers politiques
Droit des prisonniers, harcèlement de la famille Barghouthi
publié le mardi 11 mai 2004


Le traitement des prisonniers politiques palestiniens par les autorités d’occupation israéliennes est trop souvent inacceptable. Le harcèlement de la famille Barghouthi par les autorités militaires en est un exemple.
Fadwa Barghouthi, avocate palestinienne, était présente au tribunal militaire de Ofer, près de Ramallah, le 4 mai 2004 pour l’audition de son fils Qassam , arrêté le 24 décembre 2003, dont elle est l’une des défenseurs.

Elle a oublié son téléphone portable sur son siège et cela a servi de prétexte à son arrestation à la sortie du tribunal. Pendant quelques heures en cellule, elle a subi interrogatoire, pressions, menaces, car « elle aurait voulu remettre son téléphone à son fils ».

Cela pourrait n’être qu’un harcèlement désagréable et inacceptable de plus. Mais les autorités militaires israéliennes ont déclaré Mme Barghouthi indésirable à Ofer dorénavant. Elle ne pourra plus y entrer, que ce soit pour assister son fils ou tous les autres détenus et prisonniers qu’elle défend. De la même manière elle s’était vu interdire la défense de son mari Marwan en 2002.

Elle ne peut donc les voir ni en tant que membre de la famille immédiate puisque les visites leur sont interdites, ni en tant qu’avocate, ce qui a pour but de peser psychologiquement sur les deux prisonniers afin de les affaiblir. Le Comité pour la défense de Marwan Barghouthi et des autres prisonniers en appelle aux organisations humanitaires, juridiques, aux parlementaires étrangers afin qu’ils imposent le respect du droit international et la protection du peuple palestinien.

Quant à Qassam Barghouthi, il attend toujours de connaître la suite de son « affaire ». Rappelons que Qassam, 18 ans, fils aîné des Barghouthi, étudiant en Egypte, avait été menacé à plusieurs reprises depuis l’enlèvement et l’arrestation de son père. Pour faire céder Marwan, les autorités militaires israéliennes qui lui infligeaient des interrogatoires inhumains, le menaçaient de s’en prendre à son fils, de le tuer ou de l’arrêter. Les soldats israéliens l’ont effectivement arrêté au poste « frontière » alors qu’il venait à Ramallah retrouver sa famille pour des vacances.

Cela fait plus de 4 mois que Qassam est détenu avec de nombreux autre Palestiniens qui croupissent dans la prison militaire du camp d’Ofer, sans jugement, sans parfois de chef d’accusation.

Lieu sinistre, c’est là aussi que Abla Saadat, la femme du dirigeant du Front Populaire de Libération de la Palestine, incarcéré dans la prison palestinienne de Jéricho sous contrôle anglo-américain depuis fin avril 2002(1), a passé plusieurs semaines l’an passé. Sans raison officielle. Même tactique des autorités d’occupation, harceler, faire céder les résistants. Mais les résistants ne cèdent pas.

En ce qui concerne Qassam Barghouthi, il se trouve que le jour de son audition, les avocats palestiniens à Ofer étaient en grève. Pas une grève professionnelle, non, une grève pour les droits humains, pour les droits de la défense. Une grève pour le droit.

Ils protestaient ainsi contre les brutalités dont ont été victimes 9 d’entre eux. A Ofer, les militaires israéliens ne se contentent plus de maltraiter les Palestiniens arrêtés et présentés au tribunal ou détenus dans le centre militaire ( 2), ils frappent aussi leurs avocats.

Les atteintes au droit par les autorités israéliennes et les soldats qui suivent leurs ordres n’ont décidément pas de limite.

Les avocats palestiniens prévoient d’ailleurs une grève nationale cette semaine pour dénoncer ces violences.

En ce qui concerne Marwan Barghouthi, les nouvelles sont aussi inquiétantes. Il est toujours détenu au secret, sans contacts avec l’extérieur sinon parfois avec ses avocats à travers une vitre. Sa santé reste précaire et ses demandes répétées d’être examiné par un médecin restent sans réponse. Cela fait maintenant 7 mois qu’une équipe sanitaire a pu le rencontrer, qui ne comportait pas de médecin mais seulement des infirmiers et les médicaments prescrits ne lui ont pas été donnés. Rien depuis.

Cela fait plus de deux ans que Marwan Barghouthi a été kidnappé à Ramallah et arrêté, puis, comme le député de Balata à Naplouse Hussam Khader un an après lui, détenu en Israël en contravention avec le droit international.

L’interdiction d’accès aux soins médicaux est une autre violation du droit qui est imposée à de nombreux prisonniers ou détenus administratifs palestiniens tout comme les violences répétées à leur encontre. (3)

Les organisations humanitaires, médicales et légales, la Croix Rouge Internationale, les représentants démocratiques des peuples d’Europe, les autorités politiques internationales doivent faire pression sur le gouvernement Sharon pour que les prisonniers palestiniens soient traités selon le droit et que leurs avocats puissent exercer librement.

Au delà de cette exigence immédiate, nous demandons avec force la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens, qu’ils soient détenus en Israël ou en Palestine occupée dans des colonies ou autres camps militaires.

(1)suite aux pressions imposées à l’Autorité Palestinienne par Sharon, pour lever le siège de la Muqata’a en avril 2002 pendant la réoccupation meurtrière des villes et zones autonomes palestiniennes (notamment Naplouse, Jenine, Bethléem et Ramallah) et finalement acceptées par le président Arafat.
(2)voir article de Amira Hass ci-dessous, publié dans Haaretz du 9 mai 2004
(3)voir sur le site l’article sur les prisonniers du 16 avril 2004

C Léostic

http://www.france-palestine.org/article314.html

Écrit par : leentje | 26/09/2008

Ecolo et les droits de l'homme
-----Message d'origine-----
De : Jan Boeykens
Envoyé : mercredi 24 septembre 2008 16:43
À : GENOT Zoe

Cher Zoé,

Est-ce que vous avez reçu notre lettre ?

Votre question parlementaire deviendra trop tard si vous attendrez encore beaucoup.

Et, comme j'ai déjà dit, le vol des documents et des cédéroms n'ont rien à faire avec la procédure judiciaire et la 'séparation des pouvoirs'.

Un vol est simplement un vol et doit -normalement vu- l'objet d'un enquête.

Jan

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven

----------------------

Van: GENOT Zoe <zoe.genot@ecolo.be>
Verzonden door: ecolo.be
Aan: Jan Boeykens
Datum: 24 sep. 2008 17:21
Onderwerp: RE: réseau Zandvoort - Marcel Vervloesem

Comme vous le voyez sur le site de la chambre, toujours pas de commission justice avec des questions à l'ordre du jour, dès que c'est possible, la question proposée sera posée. ...La chambre re démarre tjs lentement en septembre.....

Bien à vous, Z

Zoé Genot, députée fédérale ECOLO Bxl-H-V
rue de Louvain 21, 1008 Bruxelles
http://www.zoegenot.be/
http://www.ecolo.be/

----------------------

-----Message d'origine-----
De : Jan Boeykens
Envoyé : mercredi 24 septembre 2008 18:13
À : GENOT Zoe
Objet : Re: réseau Zandvoort - Marcel Vervloesem


Cher Madame Genot,
Cher Zoé,

Je vous remerçie Zoé.

Je crains que ca sera trop tard pour Marcel.

Est-ce qu'il n'y pas une autre solution ?

Jan

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven

--------------------

Van: GENOT Zoe <zoe.genot@ecolo.be>
Verzonden door: ecolo.be
Aan: Jan Boeykens
Datum: 25 sep. 2008 11:46
Onderwerp: RE: réseau Zandvoort - Marcel Vervloesem

Non, en tout cas pas du côté du parlement...j' ai le meme problème avec la situation des sans papiers...

Z

Zoé Genot, députée fédérale ECOLO Bxl-H-Vrue de Louvain 21, 1008 Bruxelles
zoe.genot@ecolo.be
http://www.zoegenot.be/
http://www.ecolo.be/

---------------------

Van: Jan Boeykens
Aan: GENOT Zoe <zoe.genot@ecolo.be>
Datum: 26 sep. 2008 16:23
Onderwerp: Réseau Zandvoort - Les 'droits' d'un député belge

Chère Zoé,

Je compend que la pression politique dans certains dossiers est énorme mais est-que vous n'avez même plus le droit, comme membre du parlement, d'interpeller un ministre dans des dossiers 'sensibles' (Sans Papiers, Morkhoven et d'autres) ?

Est-ce que votre fraction (Ecolo) décide ça ou est qu'il y a des directives du gouvernement ?

Jan

Écrit par : Jan Boeykens | 26/09/2008

Il y a longtemps que je ne pouvez avais pas eu tant de avec un produit de ce niveau ! ! !

Écrit par : paris en ligne | 27/05/2014

Vraiment pratique le dessin de votre blog, on l'aime beaucoup, l'avez-vous créer vous même ?

Écrit par : match france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.