14/10/2007

Sven Gatz (VLD): réponse de la Princesse de Croÿ


ZandvoortFoto'sMarcel.JEAU-Home 001Verbrand1.PICT1102

De: Fondation Pcesse de Croÿ

Date: zondag 29 juli 2007 16:49:33
A: sven.gatz.vlaamsparlement, werkgroep morkhoven,
Sujet: défaut d'assistence à personnes en danger

Cher Mr Gatz,

Je reçois copie de votre courrier avec surprise. Nous n'avons pas reçu la réponse de Mme Novalet-Van Vooren, échevin VLD à Saint-Gilles, à quatre courriers, dont le premier a été envoyé en mai au service des affaires flamandes de Saint Gilles.

Pour rappel, cela fait plus de cinq ans que l'aile de mon hôtel particulier tombe en ruine, sans que je ne parvienne, même par voies judiciaires, à faire réparer un trou dans le toit. Pourtant, j'ai payé plus de 32.000-euro pour ce faire, en ce compris les frais d'avocats, en l'attente que la justice définisse les responsabilités. Il s'est avéré récemment que le blocage des copropriétaires minoritaires de la maison avait eut à la source, un permis d'urbanisme octroyé suite à une erreur administrative !

Le Werkgroep Morkhoven, dont le siège social est domicilié là, subit cette situation depuis quatre ans, stupéfait de voir la manière dont le service des affaires flamandes traitent un dossier où des flamands sont gravement lésés à Bruxelles. Nous savons qu'un bourgmestre est en mesure de faire effectuer des travaux dans la quinzaine, lorsqu'il y a situation de danger pour la sécurité publique et la santé des occupants d'une maison. Ceci est le cas, confirmé par le service de l'hygiène de la commune de Saint Gilles.

La lenteur de la justice étant, la seule solution est que la commune fasse appliquer la nouvelle loi communale sans plus tarder et ce à charge de qui de droit, ainsi que Mme Wille nous l'a assuré le 26 janvier 2007. Il n'y a donc aucun justificatif, à ce que la situation reste inchangée, six mois plus tard et malgré nos appels au secours, sinon un but de nuire, ou de nous chasser de chez nous.

Nous savons également que la commune n'aurait jamais osé pareil comportement du vivant de mon père, lui imposant des conditions de vie en violation des lois européennes ou l'obligeant à déménager de sa chambre à coucher !

L'an dernier, Mme Ampe, parlementaire du VLD, ne trouva pas mieux que de me conseiller de vendre mes appartements, depuis avérés ruinés des suites d'une « erreur administrative ». Je devrais donc renoncer à la moitié de mon capital pour l'offrir à un heureux acheteur qui pourra reconstruire en obtenant le respect de ses droits fondamentaux que la commune me refuse ?

J'ose donc espérer que les responsables politiques se positionneront dans une affaire manifestement politique et je m'engage à soulager Saint Gilles de ma présence, à la condition que je puisse revendre mon bien à sa valeur réelle.

Bien à vous,

Jacqueline de Croÿ

-----------------

Photos:
- Les photos des victimes du réseau Zandvoort
- les activistes du Werkgroep Morkhoven au siège de l'asbl Werkgroep Morkhoven, Rue Faider 10, 1060 Saint-Gilles
- La Princesse de Croÿ, Vice-Présidente du Werkgroep Morkhoven, a été sévèrement brulée en conséquence des défauts d'assistance

 

12:27 Écrit par Jacqueline de Cro dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/10/2007

Charles Michel: Princesse de Croÿ sévèrement brulée


Vice-Présidente du Werkgroep Morkhoven sévèrement brulée

ZandvoortFoto'sMarcel.JEAU-Home 001Verbrand1.PICT1102

Bruxelles, 11 oktober 2007

A Monsieur Charles Michel
Député et Porte-parole MR (Mouvement Réformateur)

Cher Mr Michel,

La Princesse de Croÿ, Vice-présidente de l'ASBL Werkgroep Morkhoven qui lutte contre les réseaux pédocriminels, a été sévèrement brulée.

La Princesse est objet d'un grave harcèlement administratif depuis son combat contre la traite d'enfants et qui s'est aggravé depuis qu'elle s'occupe du réseau Zandvoort et depuis que le siège social de l'ASBL Werkgroep Morkhoven, dont elle est le Vice-présidente, se trouve à son adresse, Rue Faider n°10 à Saint-Gilles.

La nuit du 9 au 10, les réservoirs qui ont recueilli des dizaines de milliers de litres d'eau dans le salon de la Princesse de Croÿ en cinq ans, étaient à nouveau pleins.
Les trous dans la toiture ayant engendré un court-circuit, cette partie de la maison est privée d'électricité. Il nous a donc fallu évacuer l'eau à la lueur des bougies. Un moment d'inattention a suffi pour que le pantalon de la Princesse s'enflamme. La brûlure est au deuxième degré, selon le médecin.

Faute de réaction suite aux multiples mises en demeure de la commune pour la réfection de la toiture, les travaux ont commencé à la date prévue (9.10.2007).
Le syndic a exigé l'arrêt des travaux dés à partir du moment où le toit avait été enlevé (10.10.2007), soit manifestement dans le but de nuire, puisqu'il ne s'était pas manifesté, alors qu'il avait copie du devis avec date du début des travaux depuis un mois et demi.

N'y aurait-il aucune solution pour assurer à la Princesse son droit à un logement suffisant et une électricité normale au siège social du Werkgroep Morkhoven ?

Je vous envoie à toutes fins un extrait de la loi concernant les obligations d'un syndic.

Veuillez croire, cher Monsieur Michel, à l'assurance de toute ma considération.

Jan Boeykens,
Président du Werkgroep Morkhoven

ASBL Werkgroep Morkhoven
10 rue Faider
1060 Bruxelles
werkgroep_morkhoven@hotmail.com

Cc: anne.barzin.lachambre, an.bergs.e-gov.be, anne.lemaire, antoine.verthez, arensgilberte, bstaes.europarl, carine.tkint, oliver.allen, cdesama.europarl, claudia.neves.ch, colette.burgeon.lachambre, controverse.rll.be, daniel.bacquelaine.lachambre, daniel.feret.lachambre, dducarme.europarl, dentisterie_sociale, dirk.bulkmans.belga, dsterckx.europarl, eric.massin.lachambre, eric.libert.lachambre, forum.lesoir, gdeprez.europarl, gazette.charline, geert.versnick.deKamer, gewest.brussel.groen, giorgiogagliardi.it, GRYBINSKI.tf1.fr,

http://groups.msn.com/woonbeleid-PolitiqueduLogement/
http://slaapkamers-met-zwembad.skynetblogs.be/
http://www.droitfondamental.eu/
http://doofpot-justitie.skynetblogs.be/

 


gatdak.getmsgPICT094710.10.07.getmsg-1

Voir et Visiter Bruxelles

L'asbl Werkgroep Morkhoven et la Fondation Princesse de Croÿ organisent des portes ouvertes dans la Rue Faider n°10 à Saint-Gilles

Pour information et rendez-vous: 02 537 49 97 - Rue Faider 10, 1060 Saint-Gilles - werkgroep_morkhoven@hotmail.com - issakaba@skynet.be

 

14:27 Écrit par Jacqueline de Cro dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/10/2007

Charles Michel: 'La justice que je voudrais'


'La justice que je voudrais rapide, efficace et ouverte à tous'

1a.large_491334


Charles Michel (MR) - Portrait:

'Je suis une personne engagée pour ma ville, pour ma province, pour ma région et pour mon pays. Tant au travers de mes fonctions d'échevin que dans l'hémicycle de la Chambre, je travaille pour défendre des valeurs qui me sont chères : la liberté, l'équité et la responsabilité. J'aime le débat, l'échange d'arguments, voire la confrontation des idées.

Mes thèmes de prédilection sont les structures institutionnelles de notre pays, du niveau local au niveau national, la justice que je voudrais rapide, efficace et ouverte à tous mais aussi les défis de notre temps (conciliation vie privée, vie professionnelle, croissance de l'espérance de vie, etc.). Je pense que les institutions ne se justifient pas par elles-mêmes mais par les services qu'elles rendent à la population.

J'ai à coeur en tant que mandataire public d'être à l'écoute des personnes que je rencontre lors de mes permanences ou dans le cadre de manifestations associatives ou sociales. Je considère que mon engagement politique n'a de sens que si je relaye et tente de résoudre les problèmes des gens.'

http://www.charlesmichel.be/charles-michel/index.php

23:45 Écrit par Jacqueline de Cro dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/10/2007

Charles Michel: politique du logement


1a.large_491334

From: "Charles Michel"
To: Werkgroep Morkhoven
Subject: Hôtel d'Alcantara - Saint Gilles
Date: Fri, 24 Aug 2007 14:19:50

Cher Monsieur Boeykens,

Je reviens vers vous suite à votre mail du 11 mai et à mon courriel du 6 juin relatifs à la situation de l'Hôtel d'Alcantara à Saint-Gilles.

L'Echevin du Développement économique de Saint-Gilles m'a fait part des éléments suivants quant à la situation de l'Hôtel d'Alcantara à Saint-Gilles.

La demande de la commune vise à :
- empêcher que l'eau ne continue à s'infiltrer,
- éliminer les moisissures potentiellement toxiques,
- respecter les règles urbanistiques si des travaux sont entrepris.

En ce qui concerne le litige lié à la copropriété, il n'appartient pas à la commune d'y intervenir.

Des procédures judiciaires semblent par ailleurs en cours, avec la nomination entre autres d'un expert judiciaire en ce qui concerne les devis pour les travaux à entreprendre.

Je vous prie de croire, cher Monsieur Boeykens, à l'assurance de ma considération distinguée.

Charles MICHEL


PICT0943

De: werkgroep morkhoven
Date: sam. 25/08/2007 9:45
Charles Michel
Objet : RE: Hôtel d'Alcantara - Saint Gilles

Cher Mr Michel,

Je vous remercie de l'attention que vous portez à l'affaire.

Vous avez en effet été correctement renseigné, si ce n'est que les procédures judiciaires sont en cours depuis 5 ans, que nous attendons l'expert judiciaire depuis janvier.

1000 litres d'eau se sont écoulés dans la maison en 8 mois, un circuit d'électricité a été détruit de manière à priver de lumière une partie des locaux du Werkgroep Morkhoven. Quatre chambres sont inhabitables.

La commune nous avait assuré pouvoir intervenir. Il s'avérerait qu'elle ne le pourrait pas ? Qui alors est en pouvoir de faire appliquer les lois européennes sur le droit à un logement suffisant et à l'électricité ? Les manoeuvres dilatoires légales, visant à nuire et ruiner les gens, prévalent-elles sur les lois européennes ?

Nous ne voyons pas l'utilité de classer un monument historique, si c'est pour le laisser détruire. Un mérule galopant vient de se déclarer. On vous répondra que cette partie de la maison n'est pas classée. Avez-vous une indication de quand ce champignon destructeur arrivera à la façade classée et aux fresques de Théo van Rijselberghe dont on vient seulement de découvrir l'existence et qui ne sont pas classées ?

Vous n'ignorez pas que la lutte contre les réseaux pédocriminels éveille l'intérêt de tous les pervers de l'administration. La Princesse de Croÿ est objet d'un grave harcèlement administratif depuis son combat contre la traite d'enfants et qui s'est aggravé depuis qu'elle s'occupe du réseau Zandvoort.

Depuis qu'elle s'est engagée à publier le résumé des enquête du Werkgroep Morkhoven sur le réseau Zandvoort, le CPAS a opéré des manoeuvres de manière à la priver de ses droits sociaux : chômage, mutuelle, minimum vital.

Sibelga a coupé l'électricité durant 5 mois, et le gaz durant un mois.

Maintenant, il n'y aurait aucune solution pour lui assurer son droit un logement suffisant et une électricité normale au siège social du Werkgroep Morkhoven ?

Cette situation n'est pas normale.

Veuillez croire, cher Monsieur Michel, à l'assurance de toute ma considération.

Jan Boeykens - Président du Werkgroep Morkhoven
ASBL Werkgroep Morkhoven
Rue Faider 10
1060 Saint-Gilles


1a.large_491334

From: "Charles Michel"
To: "werkgroep morkhoven"
Subject: RE : Hôtel d'Alcantara - Saint Gilles
Date: Wed, 12 Sep 2007 16:22:52

Cher Monsieur Boeykens,

J'ai bien reçu votre mail.

Il ne m'appartient évidemment pas d'intervenir dans ce conflit qui semble vous opposer également à la Ville.

Par le courrier que j'ai envoyé à un échevin de la commune, j'ai attiré son attention sur la situation et obtenu les informations que je vous ai communiquées dans mon mail précédant.

Si bien sûr la commune vous a informé qu'elle allait intervenir ou que vous estimez qu'elle le devrait, je vous invite à prendre contact directement avec celle-ci et les autorités communales, si ce n'est déjà fait.

Je vous prie de croire, cher Monsieur Boeykens, à l'assurance de ma considération distinguée.

Charles MICHEL


PICT0943

Van: Jan Boeykens
Verzonden: maandag 17 september 2007 15:26:29
Aan: Charles.Michel@mr.be
Re: RE : Hôtel d'Alcantara - Saint Gilles

Cher Mr Michel,

Je vous remercie de votre réponse.

J'aurais donc été contraint à évacuer 1.365 litres d'eau depuis janvier du fait que la ville serait en conflit avec nous ? Voilà qui expliquerait pourquoi le porte-parole de Madame l'Echevin Van Vooren (VLD), m'a assuré que le siège social de l'asbl que je préside et qui est domicilié dans cette maison depuis 2005, ne le serait pas !

Peut-être aurons-nous plus de succès en nous adressant à l'Europe, puisqu'il s'agit de droit Européen, notamment le droit à l'égalité et à un logement suffisant?

J'en profite pour attirer votre attention sur la situation des sans abris. Nos confrères nous signalent qu'il n'existe aucune statistique officielle sur leur nombre, ni sur les raisons qui les font basculer à la rue. Comment peut-on lutter contre une problématique et aménager des programmes préventifs, si on en ignore la source?

Nous avons été frappé du nombre de personnes qui nous ont dit s'être retrouvés sans abris en raison de pensions alimentaires disproportionnées et des expulsions sans que ne soit donné d'alternative.

Parallèlement, nous avons aimablement été invité au Parlement Européen pour l'audition de ce 11 septembre dernier, sur les divorces et séparations légales. L'un des graves problèmes débattus était le non paiement des pensions alimentaires, qui atteignent 50% en Europe.

Il me semble indispensable de chiffrer la coïncidence entre ces deux problématiques, pour parvenir à des explications et par extension: à des solutions.

Puisque l'Union Européenne a, sauf erreur, accordé des subsides pour permettre aux pays membres de se conformer aux lois européennes sur le droit à un logement suffisant, ne serait-il pas possible de faire réaliser des statistiques sur le nombre de sans abris en Belgique, et les raisons qui les ont poussés à la rue?

Veuillez agréer, cher Monsieur Michel, l'expression de toute ma considération.

Jan Boeykens
Werkgroep Morkhoven
10 rue Faider
1060 Bruxelles

http://www.charlesmichel.be/charles-michel/index.php
http://groups.msn.com/woonbeleid-PolitiqueduLogement/
http://slaapkamers-met-zwembad.skynetblogs.be/

16:51 Écrit par Jacqueline de Cro dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |